L'Hypnothérapie

DEFINITION

L'hypnothérapie est l'utilisation de l'hypnose à des fins voulues thérapeutiques. Elle est pratiquée par un hypnologue, hypnothérapeute, hypnotiste et plus largement des psychothérapeutes pratiquant l'hypnose (Source WIKIPEDIA).

 

L’hypnose est un état de conscience modifiée régulièrement rencontré lors d’un visionnage de film, une concentration accrue ou encore lorsque l’esprit « décroche » de la réalité et les pensées vagabondent. En hypnothérapie, bien souvent, la notion du temps nous échappe et notre esprit est plus sensible à la suggestion proposée par le thérapeute.

 

Au sens du Syndicat National des Hypnothérapeutes :

(Extrait de l'article 3 de la Charte Éthique du SNH)


"L'hypnothérapeute se positionne comme un simple guide s'appuyant uniquement sur les savoirs, connaissances, capacités, apprentissages et parcours de vie de la personne à défaut de tout autre. Il s’engage également à n’avoir aucun jugement et à n’en donner aucun, l’hypnose par définition n’est que suggestions pour ouvrir « le champ des possibilités ».
Sa démarche s’inscrit dans un domaine où la conscience, est en constante relation avec un « inconscient » (non limitatif dans sa définition).
L'hypnothérapeute s’engage à la prise en compte essentielle de cette difficulté/richesse de l’individualité humaine."

 

 

APPROCHES

 

2 approches de l'hypnose thérapeutique différentes tant dans leurs intentions que dans le cadre:

 

- L'hypnose médicale est pratiquée par des professionnels de santé pour faciliter un acte médical ou un soin, faisant suite à un diagnostic.

 

- L'hypnothérapie est exercée par des professionnels de la relation d'aide pour favoriser une prise de conscience et un lâcher prise. L'hypnothérapeute n'établit pas de diagnostic. Il s'intéresse uniquement au ressenti de la personne qu'il aide à se reconnecter avec ses propres ressources. A l'instar du sophrologue, du praticien PNL ou du coach, il n'entend pas soigner, mais procurer un "mieux être". Son objectif est de permettre à la personne d'apprendre à mieux recourir à ses propres ressources en utilisant les fonctionnalités extraordinaires de son cerveau.

 

En aucun cas un "Hypnothérapeute" ne peut se substituer au corps médical, ni même prétendre apporter à 100% un résultat ou "guérir" une pathologie ou même la soigner.

 

 

EXPLICATION DANS LA PRESSE

 

L'Express.fr

 

HYPNOTHERAPIE ET SECRET PROFESSIONNEL

 

L'hypnothérapeute est tenu au secret professionnel comme indiqué ci-dessous

 

Charte éthique et secret professionnel

Code de déontologie

 

COMMENT SE DEROULE LA SEANCE?

 

Je peux proposer différentes types de protocole ou de séance. Soit une hypnose plutôt active (plutôt en mouvement), soit semi-active (avec un échange et un feed-back) soit celle que je pratique plus régulièrement l'hypnose dite "passive" qui, selon moi, renforce le lâché prise et l'introspection tout en gardant la maîtrise de la séance.

 

La première séance dure environ 1h30. 40 min d'échange et 30, 40 à 50 min de séance d'hypnose selon les premiers échanges. Je serai amené à vous poser des questions en toute confidentialité pour "calibrer" et personnaliser votre séance et surtout recueillir votre ressenti et accueuillir vos émotions. Je ne propose pas de "Psychothérapie". Les autres RDV durent 1h environ avec moins d'échange (sauf cas particulier ou besoin) et 30, 40 à 50 min de séance d'hypnose.

 

A la différence du "guérisseur" qui cherche à vous "guérir", l'hypnothérapeute vous AIDE à dépasser votre problématique en activant en vous vos propres ressources ou capacités de résilience.

Il ne peut se substituer au corps médical ou les conseils de votre médecin. Le véritable thérapeute restera toujours VOUS-MEME. Il n'y a pas, dans les protocoles que je pratique, de rapport de supériorité du thérapeute envers son patient ou inversement ("position haute ou basse", je tiens à rester synchronisé au niveau émotionnel propre à chacun); il doit y avoir la mise en place d'une "ALLIANCE THERAPEUTIQUE" pour que la séance soit efficace.

 

Je tiens donc à travailler d'égal à égal sans jugement des 2 parties quelque soit votre statut social ou votre métier si vous-même être thérapeute par exemple.

HYPNOTHERAPIE ET HYPNOSE DE SPECTACLE

 

Contrairement à l'Hypnose de Spectacle qui a pris ces dernières années une ampleur médiatique sans précédent et qui a pour but principal de distraire un public, l'Hypnose Thérapeutique ou Hypnothérapie a pour but de soulager, apaiser, accompagner une personne dans un but précis de bien être émotionnel.

Ainsi l'hypnothérapeute ne va pas à l'encontre de la volonté de son patient. Il l'accompagne dans un objectif précis, avec son accord.

 

L'hypnose de spectacle laisse entendre que l'hypnotiseur prend le pouvoir sur le cobaye, c'est la raison pour laquelle beaucoup de personnes ont une idée erronée de l'hypnothérapie et garde une certaine appréhension.

 

Au contraire, en hypnothérapie, c'est le patient qui quelque part, "invite" l'hypnothérapeute à le laisser travailler, le patient donne son accord et alors ce processus va alors créer une "synchronisation" thérapeutique. L'hypnothérapeute proposera alors la suggestion, le patient en disposera sur des plans conscients et/ou insconscients.

 

L'effet PLACEBO (suggestion positive sur un médicament à faible effet ou faux-médicament par exemple) prouve depuis des décennies la puissance de la suggestion et démontre que la solution vient aussi et surtout du patient, qui a été convaincu que le médicament va l'aider.

 

De la même manière, en hypnothérapie, le patient en acceptant les suggestions du thérapeute, active ses propres facultés d'adaptation.

 

HYPNOTHERAPIE : EFFICACITE ET RECEPTIVITE

 

Beaucoup de patients pensent que l'hypnothérapie n'est efficace que sur les personnes très réceptives... pas tout à fait!

La réceptivité à l'hypnose démontre que le patient est plus enclin d'accepter les suggestions et de "se prêter au jeu" parfois plus rapidement et facilement. Or tout le monde possède un esprit inconscient. C'est en effet lui qui vous fait rêver la nuit, même si beaucoup ne se souviennent pas de leurs rêves et beaucoup de choses qui nous entourent sont suggestives (une simple publicité, un professeur qui nous a marqué, etc).

 

Tout le monde est donc réceptif à différents degrés à l'Hypnothérapie, faut-il encore "se prêter au jeu".

 

Pour que la séance soit efficace, le patient doit être volontaire, le praticien ainsi ne se trouve pas en conflit ou en opposition avec son patient.

L'hypnothérapeute, quant à lui, aide son patient à entrer dans un "état modifié de conscience", ce qui va lui permettre d'intégrer plus facilement les suggestions positives données à son inconscient.

 

Le patient a parfaitement conscience de ce qui se passe et garde le contrôle de la séance. L'hypnothérapeute ne force rien, ne cherche pas à vous convaincre, mais plutôt il propose et "donne à réfléchir" à votre esprit profond pour que la solution se développe en vous comme un "déclic" inconscient et/ou conscient.

 

LES RESULTATS DE L'HYPNOTHERAPIE

 

Les résultats et les effets en hypnothérapie sont parfois surprenants et rapides, et même si un Hypnothérapeute apporte du mieux être à son patient, il est recommandé de ne jamais arrêter un traitement médicamenteux sans l'accord de son médecin.

En effet, même si l'hypnose thérapeutique est de plus en plus reconnue par le corps médical, paramédical, hospitalier, un hypnothérapeute au même titre qu'un sophrologue n'est pas reconnu comme praticien médical ou auxiliaire médical et il ne peut avoir la prétention de vous garantir à 100% un résultat.

 

Les résultats dépendent aussi du patient, de sa volonté et de son degré d'implication dans le processus thérapeutique.

 

Un hypnothérapeute n'est donc en aucun cas habilité à établir une prescription ni même donner son avis sur une prescription médicale.

Seul un médecin ou un auxiliaire médical est habilité à vous établir une prescription.

 

Je peux refuser une séance si votre médecin, qui a connaissance de votre dossier médical, s'y oppose ou dans certains cas prédéfinis :

voir tous les domaines d'intervention et contre-indications

 

Un hypnothérapeute peut en revanche vous donner des conseils et des orientations également vers des compléments alimentaires mais ces conseils ne doivent en aucun cas se substituer à un avis, un conseil ou un traitement prescrit pas un médecin, un médecin spécialiste (psychiatre, dermatologue, allergologue, endocrinologue, gastroentérologue...) ou auxiliaire médical et ne doit en aucun cas être arrêté sans son accord.

 

 

Le SNH, Syndicat National des Hypnothérapeutes, travaille pour faire reconnaître cette profession.