Hypnose, enfance, mamans et futures mamans

Explication de l'hypnothéapie à un enfant de 6 ans et + avant son RDV.

L'approche en hypnothérapie avec un enfant sort de l'approche classique.

Un enfant perçoit très rapidement la bienveillance et la sincérité d'un thérapeute.

 

La mise en confiance est essentielle et il doit en priorité se sentir rassuré, en sécurité et impliqué. L'idéal est qu’il soit demandeur après sa première séance.

 

En effet, si une maman prend RDV pour son adolescent et souhaite qu'il arrête de jouer aux jeux vidéo par exemple, je préfère vous prévenir que l'approche thérapeutique sera perçue comme une "punition" que l'on impose.

Je dois au contraire obtenir l'accord de votre enfant ou de votre adolescent pour l'impliquer dans son processus thérapeutique.

Sans son accord et cette implication, l'hypnothérapie ne fonctionnera pas.

 

En effet, je dois être perçu comme un "ALLIE" pour favoriser la collaboration thérapeutique indispensable pour que la séance soit efficace.

 

En cliquant ici, vous pouvez accéder à quelques commentaires de mamans.

En cliquant ici, vous pouvez accéder aux domaines d'interventions et contre-indications (notamment si votre enfant est épileptique).

 

Pour rassurer votre enfant, je demande qu'1 ou les 2 parents viennent bien sûr l'accompagner à chaque séance, mais surtout vous pouvez le rassurer en lui expliquant qu'il ne sera pas seul et que s'il accepte d'ores et déjà de faire la séance, vous serez à côté de lui (espace parents où les parents vont entendre toute la séance).

Si votre enfant est trop timide ou ne se sent pas prêt pour la séance une fois sur place, cela ne me pose pas de problème, on décalera la séance d'hypnothérapie.

 

Merci en revanche d'appeler pour annuler ou modifier votre RDV, surtout si votre enfant est dans "l'âge rebel" de l'adolescence.

En effet, j'ai encore trop de parents qui n'ont pas la correction d'annuler ou de modifier leur RDV à temps (idéalement 72h avant votre RDV).

Expliquer l'hypnose à votre enfant:

 

 

Qui est Jérôme CUSSAT ?

 

Dans mon cursus universitaire de 1998 à 2002, où j'ai été formé aux sciences de l'éducation, la psychologie développementale et cognitive, j'ai effectué de nombreux stages dans le milieu adapté (IME de ST SIMON à Toulouse, service de réadaptation fonctionnelle à l'hôpital de Brive-la-gaillarde, milieux de la toute petite enfance).

Ma formation de base a été accompagné de Kinésithérapeutes (notions de traumatologie, biomécanique et d'anatomie fonctionnelle), Ergothérapeutes, Psychomotriciens, travailleurs sociaux dont des éducateurs spécialisés et des éducateurs de jeunes enfants.

 

Suite à certains évènements de vie, j'ai accepté une opportunité pour travailler ensuite pendant 15 ans environ en tant que conseiller en protection sociale dans un environnement professionnel totalement différent.

 

Après avoir découvert l'hypnothérapie, j'ai décidé de changer de vie, me reconvertir et m'installer en profession libérale.

 

Pour lui expliquer qui je suis, je vous invite tout simplement à lui dire que je travaille un peu comme le médecin, sauf que je ne suis pas médecin et je ne donne pas de médicament et n'en conseille pas :

 

"On va jouer avec ton imagination pour t'aider à trouver une solution à ce qui te préoccupe"

 

Pour cela, je dois savoir ce qu'il veut changer pour lui d'abord:

Qu'est-ce que tu veux changer?

 

Comment lui expliquer et comment je peux l'aider ?

 

"L'hypnose n'est pas "magique" mais quelque chose de naturel.

En effet, une partie de ton esprit s'exprime la nuit dans tes rêves mais aussi la journée quand tu es "dans la lune" ou devant un dessin animé ou tu peux de sentir très concentré. Tu peux même oublier que quelqu'un te parle à ce moment là.

Quand tu es en train de rêver, tu as l'impression que ton rêve est vrai mais même quand tu es en train de regarder à l'école par la fenêtre. Tu es en train de "rêvasser", le professeur te parle, tu l'entends, mais tu n'écoutes plus et d'ailleurs tu n'arrives pas à répéter exactement ce qu'il disait juste avant.

Cet état à "moitié conscient" est un état d'hypnose.

 

La séance ressemble à une BERCEUSE, c'est à dire une histoire qui va provoquer chez toi une sorte de rêve éveillé agréable mais cette histoire a une logique particulière pour que cet esprit profond qui est comme un ordinateur très puissant, réagisse pour t'aider.

Cette ordinateur puissant va se reprogrammer, réveiller ou "télécharger" une nouvelle application utile pour toi (les enfants d'aujourd'hui pour une grande majorité savent faire le lien avec une application et une tablette tactile ou un programme et un ordinateur).

On peut "télécharger" ou "réveiller" l'application, "JE N'AI PLUS PEUR", ou l'application "JE ME REVEILLE TOUS LES MATINS DANS UN LIT CHAUD ET SEC".

Jérôme va t'aider à "télécharger" ou "réveiller" l'application que TU VEUX.

De quoi tu as besoin ? ..."

 

 

Qu'est-ce qui va se passer?

 

Après avoir expliqué plus en détails qui je suis, comment je peux aider votre enfant et quel est mon travail, je vais lui poser quelques questions en interaction avec maman ou papa et lui faire bien souvent un dessin pour lui expliquer.

Je fais parfois un test de réceptivité "rigolo" pour le mettre en confiance.

Ensuite, sa maman et/ou son papa attendent juste à côté dans le couloir où ils vont entendre la séance qui ressemble à une BERCEUSE, une histoire qui va provoquer une sorte de rêve éveillé agréable mais avec une structure thérapeutique pour l'aider à dépasser sa préoccupation.

Votre enfant sera installé très confortablement avec une musique qui va l'accompagner.

Vous avez un projet d'enfant et vous souhaitez arrêter de fumer?

Si vous avez un désir de grossesse et que vous souhaitez arrêter de fumer, vous allez entendre parler de 3 approches:

 

- Soit on vous conseille d'arrêter totalement de fumer et/ou de vapoter

- Soit on vous conseille de déplacer l'addiction vers la cigarette électronique

- Soit on vous conseille de garder le tabac tout en le limitant pour éviter une surcharge de stress qui pourrait également affecter votre enfant.

 

Etant un homme et ne pouvant préjuger de la meilleure approche à conseiller à une femme enceinte, il faut tout d'abord comprendre que c'est à vous seule de décider. Si une démarche vous est imposée, elle sera mal vécue.

 

En effet, à l'image de la consommation d'alcool que l'on déconseille évidemment à une femme enceinte, il est toujours préférable en effet d'anticiper si on le peut et d'arrêter de fumer, mais entre la pratique, les donneurs de leçons et la théorie, il y a un grand fossé.

 

Je reste simplement à votre service si vous avez le projet d'arrêter de fumer dans cette situation particulière qui peut soit vous apporter une plus grande motivation, soit au contraire vous générer du stress.

 

N'hésitez pas à consulter les avis des patients qui ont arrêté de fumer en cliquant ici.

Vous avez des difficultés à perdre du poids après votre grossesse?

Je rencontre beaucoup de femmes qui ont du mal à perdre les kilos de leur grossesse.

Certaines vivent encore des nuits chaotiques, se sentent incomprises, se comparent aux amies qui ont rapidement perdu et qui ont un enfant, oh miracle! fait ses nuits en à peine 1 mois.

 

La première réaction est souvent de garder les complusions alimentaires rencontrées souvent pendant leur grossesse, après la naissance de leur enfant.

La première étant l'addiction au sucre (l'ennemi N°1 de la prise du poids) qui s'installe et perdure ensuite en tant que "béquille émotionnelle".

 

Il suffit parfois de peu de séances pour retrouver le comportement alimentaire avant ce grand chamboulement de vie, qu'est l'arrivé d'un enfant.

Je reste également à votre service pour personnaliser votre séance car le contexte particulier de l'arrivée d'un enfant sort du cadre classique de la gestion des comportements alimentaires (dépression post-accouchement ; "baby blues", chamboulement du couple, fatigue chronique voire burn out, troubles du sommeil, etc).