Avant votre séance pour la gestion des comportements alimentaires

Attention: le SNH se positionne et interdit de pratiquer la technique contreversée de l'aneau gastrique virtuelle.

Je ne vous proposerai donc pas cette technique.

Le taux de maladies cardio-vasculaires, de diabéte et le taux d’obésité ne font qu’augmenter.

Un changement inquiétant s’est donc produit dans nos habitudes alimentaires et la qualité des aliments ingérés.

 

L’industrie agroalimentaire d’un côté injecte du sucre raffiné partout (ultra raffiné pour être blanc). Elle injecte aussi des édulcorants comme l’aspartame qui envoie la même information « sucre » à votre pancréas qui secrète inutilement de l’insuline.

De l’autre côté les produits lights de ces mêmes industries leurrent le consommateur, qui sans le savoir, mange de l’amidon dans leur Yaourt allégé (car l’amidon donne de la consistance solide sinon le consommateur mangerait du liquide).

 

N'avez-vous pas remarqué comment le fait de vouloir perdre du poids est devenu une véritable aubaine marketing pour certains ?

Souvent vous êtes "condamnés" à suivre un "programme" pour que les effets perdurent et continuer à manger ce que l'on vous conseille, ce que l'on vous oblige parfois ou que l'on vous envoie par la poste, prêt à être réchauffé au micro-onde.

 

Vous avez peut-être aussi déjà lu ces nombreux livres pour perdre du poids qui se contredisent parfois les uns les autres ?

 

Ou alors, vous avez peut-être encore essayé ce régime ultra protéiné ou ces régimes carencés, qui en effet ont des résultats à court terme sur une perte de poids, mais qui peuvent être dangereux, vous coûtent en efforts frustrants, en fatigue, en malaises parfois.

 

Et puis on reprend les kilos perdus… encore et encore…

 

Alors pourquoi la plupart du temps, on reprend bien souvent tous ces kilos perdus et même après, c'est assez rare, après un bypass gastrique chez certains ?

 

On s'y perdrait... Qui a tort ? Qui a raison ?

Et comme tout le monde vante sa méthode comme parmi la plus efficace, comment s'y retrouver?

 

La vraie question n'est-elle pas aussi de considérer votre état émotionnel, vos blessures émotionnelles et certains blocages psychologiques ?

 

Quelle est la relation "émotionnelle" ou "psychologique" que vous avez avec la nourriture?

 

Avez-vous "sacrifié" la plaisir de manger comme un GOURMET?

 

Y-a-t-il vraiment de l'efficacité à long terme de se priver, de se frustrer voire même de culpabiliser avec toutes ses méthodes?

 

Quand on pense "perte de poids", on pense automatiquement au mot "privation".

Comment se fait-il alors qu'un dégustateur professionnel ou même un inspecteur du guide MICHELIN ne soit-il pas en surpoids?

Et pourtant un dégustateur ne se prive de rien...

 

Parce qu'au delà de manger lentement, de manger de bonnes quantités de qualité et de ressentir et respecter le signal de SATIETE, il sait surtout DISSOCIER l'émotionnel de la nourriture, pour ne garder que le plaisir de déguster.

 

Le sucre par exemple chez beaucoup rassure, calme ou apaise. Les rats de laboratoire rendus addicts au sucre et à la cocaïne, démontre que ceux-ci préfèrent le sucre. Le sucre peut être une véritable drogue, principalement le sucre raffiné ingéré en excès. Il active les mêmes zones du cerveau que la cocaïne et l’alcool et surtout le sucre libère l’hormone du plaisir : la dopamine.

C’est une des raisons pour laquelle, les industriels de l’agroalimentaire rajoutent du sucre presque partout.

Le corps humain a besoin de sucre, de sel et de matières grasses, mais de sucre naturel, de matières grasses idéalement plus « insaturées » et « polyinsaturées » que « saturées », et de sel. Tout ceci ingéré en grande quantité régulière devient nocif.

« Le poison est dans la dose ».

 

Comme le démontre les personnes qui souffrent d’anorexie, l’image qu’elles ont de leur corps amaigri est erronée.

Les personnes en surpoids se trouvent toujours plus en surcharge pondérale qu’elles ne le sont vraiment aussi.

 

La méthode que je propose utilise l’hypnose ericksonienne et se base principalement sur un rééquilibrage émotionnel pour vous aider à libérer vos blocages, à vous réconcilier avec votre corps, à vous réconcilier avec la nourriture, à manger comme un gourmet, à changer votre rapport avec l’alimentation ; en bref modifier doucement mais sûrement vos habitudes alimentaires.

 

Cette méthode vous aide en priorité :

 

- à prévenir les risques de maladies cardiovasculaires, le diabète et améliorer votre bien être (soulager les articulations, réduire la fatigue et l’essoufflement)

- à vous libérer de certains comportements qui nuisent particulièrement à votre bien être (compulsions boulimiques avec vomissements par exemple). Je ne travaille pas sur l'anorexie.

- à vous libérer de certaines addictions alimentaires (sucre, chocolat)

- à vous aider à reprendre confiance en vous.

 

Le but secondaire est d’espérer une perte de poids, suite à ce rééquilibrage alimentaire, sans effet « Yoyo ». La méthode est donc moins rapide qu'un régime et ne peut garantir à 100% un résultat.

En bref pour perdre du poids et stabiliser cette perte de poids, il faut d'abord modifier et stabiliser votre comportement alimentaire; et pour changer votre comportement alimentaire, il faut changer votre rapport "psychologique" avec la nourriture et dissocier l'émotionnel (la nourriture-refuge, la nourriture-récompense, la faim émotionnel ou compensatrice) de la nourriture.

 

Pour augmenter ses chances, le patient doit s'impliquer, non pas en utilisant un régime frustrant, ou en pesant chaque gramme ingéré, mais plutôt comme une implication personnelle à respecter quelques règles, à faire l’effort de respecter les effets ressentis, à accepter un recalibrage de ses comportements alimentaires avec patience, d'abord de façon consciente, puis en laissant son esprit inconscient ensuite se coordonner.

 

Même si vous trouverez des commentaires de résultats positifs de patients sur mon site, il ne faut pas oublier que beaucoup de paramètres physiologiques (problème de santé ou prise de médicament par exemple) ou psychologiques (perte de motivation) peuvent intervenir.

 

Les patients qui ne sont pas persévérants seront déçus car bien souvent ils attendent une perte de poids rapide à l'image des régimes ou sans effort, alors que l'important au préalable est de constater comment le comportement alimentaire du patient évolue.

 

Le constat ne doit pas être attendu avec frustration ou impatience d'autant quel la rapidité des effets de l’hypnose diffère selon les patients.

 

Dites-vous que nous sommes obligés de manger pour vivre et que le rapport à l'alimentation, depuis notre naissance est très "ancré". Les anciennes habitudes alimentaires étant dommageables, il est temps de changer...

 

Pour vous préparer à votre séance, je vous invite vivement à lire consciencieusement et respecter les étapes ci-dessous:

 

Cela ne prendra que quelques minutes:

 

AVANT le JOUR J :

1) Qu'est-ce que l'hypnothérapie et comment va se dérouler votre séance ? 

(Cliquez sur le lien)

2) Les conditions de réussite

(Cliquez sur le lien)

3) Comme indiqué en 1), je suis soumis au secret professionnel, je serai amené à vous poser des questions comme par exemple :

 

- Avez-vous des problèmes de thyroïde, glandes surrénales, pancréas (diabète, hypoglycémie fonctionnelle, etc.), ou tout autre déséquilibre endocrinien ?

- Etes-vous en Ménopause ou y-a-t-il un blocage au niveau de vos cycles ?

- Qualité du sommeil ?

- Activités sportives ou physiques (marche par exemple) ?

- Comment mangez-vous le matin, midi et le dîner ?

- Avez-vous des allergies ou des contre-indications alimentaires ?

- Avez-vous un traitement médical ?

 

Si oui, demandez l'avis de votre médecin si vous souhaitez faire des séances d'hypnose ericksonienne ?

Dans certaines situations, je peux refuser des séances ou alors décaler des séances (ex: un patient en dépression qui souhaite en premier lieu mieux gérer ses comportements alimentaires).

 

- Sentez-vous le signal de satiété ?

- Avez-vous l'impression d'utiliser la nourriture comme "béquille" dans certaines situations émotionnelles ?

 

- Comme indiqué en 2), quel est votre niveau d'implication ou de responsabilisation ?

- Quelles sont les habitudes que vous êtes capable de changer à long terme ?

(Exemple : si un patient mange tous les jours dans certains fast foods et pense que l'hypnose est "magique" sans un peu d'implication personnelle, l'hypnose ne fonctionnera pas).

 

 

Le JOUR J :

4) Eviter au maximum les excitants comme la caféine ; pas plus de 2 expressos SVP ou le café du matin pas trop allongé pour détendre au maximum le corps (éviter sodas avec caféine, thé et café).

 

Pensez si possible à vous faire accompagner pour reprendre le volant. Votre vigilance après la séance peut se modifier nettement.

Si cela n'est pas possible, je vous inviterai à attendre 10/15 min avant de reprendre le volant, en marchant, en passant un coup de fil ou à écouter la radio.

 

APRES VOTRE SEANCE :

5) Un code d'accès vous sera délivré après votre séance. Vous pourrez accéder à vos séances d'autohypnose. Il faudra écouter tous les jours le plus rigoureusement possible les fichiers audio et ceci selon chaque étape (3 semaines minimum d'écoute pour chaque fichier)

.

6) Il faudra respecter les règles et adapter quelques changements dans vos modes de vie. Parfois, le patient n'a pas conscience que ses habitudes sont mauvaises (exemple : on ne prend pas de petit-déjeuner, on mange peu le midi et inévitablement on se rattrape le soir au dîner. Ou encore par principe éducatif, par simple politesse ou pour ne pas culpabiliser, on termine tout ce que l'on nous met (ou que l'on se met) dans l'assiette (dans l'immédiat la culpabilité ne vous aidera pas).

 

7) PERSEVERER ! Même seul(e) avec vos fichiers MP3 et mes conseils

 

8) Penser à boire de l’eau, surtout les premiers jours après la séance.

 

Si vous ressentez une fatigue inhabituelle, si des rêves se manifestent ou au contraire, si vous avez une énergie débordante, cela signifie que votre inconscient réagit. Ne vous inquiétez pas, si des réactions inhabituelles se produisent, cela va se stabiliser sous quelques jours.